Nouvelle publication : J. Celeyrette et Ch. Grellard (éds.)

2014_caleyreyye_Oresme_couv10001

Jean Celeyrette et Christophe Grellard (éds.), Nicole Oresme philosophe. Philosophie de la nature et philosophie de la connaissance à Paris au XIVe siècle,

Turnhout, Brepols (Studia Artistarum, 39), 2014.337 p. ISBN : 978-2-503-55413-6.

 

Nicole Oresme est sans doute un des philosophes médiévaux les mieux connus. L’intérêt qu’il a suscité depuis longtemps dépasse le cercle étroit des spécialistes du fait de l’exceptionnelle varié­té de son oeuvre, aujourd’hui presque complètement éditée. Cet intérêt a largement contribué à modifier l’image du Moyen Âge conçu traditionnellement comme une période obscure, mais a aussi, malheureusement, conduit à la production d’un nombre considérable de contre-sens, voire de fables.

C’est à l’occasion de la parution de son dernier texte important encore inédit, ses Questions sur la Physique, qu’à l’initiative de Christophe Grellard, nous avons organisé à la Sorbonne les 16 et 17 novembre 2012 deux journées d’études sur son activité philosophique, qui ont pu bénéficier des dernières avancées de la critique.

Ce livre est issu des communications produites à cette occasion, mais, à la lumière des discus­sions qui ont suivi elles ont été modifiées, puis révisées pour assurer la cohérence de l’ensemble. L’objectif était de réaliser un ouvrage qui ferait le point sur nos connaissances de l’oeuvre d’Oresme en philosophie de la nature et en philosophie de la connaissance, et sur les débats dans lesquels elle s’inscrivait.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.