Séminaire « Les figures du signe de la tradition empiriste »

Responsables : Laurent Cesalli, Hélène Leblanc, Claudio Majolino

 

fleche rougeProchaine séance : jeudi 26 juin 2014, 14h-16h

Lucien Vinciguerra : « Le nom et l’idée confuse : à partir du livre II de l’Essai de Locke ».

Dans l’Essai sur l’entendement humain de Locke, la théorie de l’idée distincte et de l’idée confuse met en jeu un double registre, linguistique et optique, en donnant comme paradigme de la confusion l’anamorphose catoptrique et son image dans le miroir.

Prendre au sérieux ces deux dimensions et essayer d’en suivre les effets conduit à questionner une lecture traditionnelle de l’empirisme, celle qui voit dans les relations de la sensation et du signe un héritage du cartésianisme qui rompt en même temps avec lui.

flechejaune_droite_70présentation de la séance

 

Université Lille 3, Bât. B, salle Danielle Corbin (B1.661).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.