Nouvelle publication : F. Thomas

2014_Thomas_couv10001

 

 

François Thomas, Le paradigme du comédien. Une introduction à la pensée de Georg Simmel.

Suivi de Georg Simmel, Le Comédien,

Paris, Hermann Editeurs (coll. “Le Bel Aujourd’hui”), 2013. 287 p. ISBN : 978–2-7056-8707-6.

On ne fait pas du théâtre en toute innocence. Toute esthétique théâtrale est au carrefour d’enjeux métaphysiques, anthropologiques, éthiques, politiques, et on ne fait pas venir des spectateurs dans une salle ni monter des acteurs sur une scène, sans s’appuyer, qu’on le veuille ou non, sur une certaine conception de la nature de l’homme, des rapports des hommes entre eux et au monde. Au début du xxe siècle, le philosophe et sociologue allemand Georg Simmel (1858-1918) a cherché à reformuler la problématique propre à l’art du comédien, qu’il considérait comme celui qui soulève les problèmes les plus difficiles.

 Cette problématisation originale confère à la thématique du théâtre une réelle importance dans son oeuvre. À la relire à travers ce prisme, il apparaît que la « figure du comédien » se trouve à l’entrecroisement des principaux thèmes de sa pensée : sa réflexion philosophique sur l’art de l’acteur mobilise l’ensemble des outils conceptuels qu’il élabore par ailleurs, et cette problématique est au centre aussi bien de sa sociologie théorique que de ses importantes analyses de la modernité. Ainsi cet essai aimerait-il à la fois proposer une introduction à la pensée de Simmel et une réflexion plus générale sur l’art du comédien, en resituant notamment les positions de Simmel par rapport à celles de Stanislavski et de Brecht.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search