Nouvelle publication : A. Lernould (dir.)

2013_lernould_couv10001

 

 

 

 

 

Plutarque. Le visage qui apparaît dans le disque de la Lune. De facie quae in orbe lunae apparet. Texte grec, traduction, notes et trois études de synthèse, sous la direction d’Alain Lernould. Introduction de Jacques Boulogne., Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion (« Cahiers de philologie », vol. 30. Série Les textes), 2013. 148 p. ISBN : 978-2-7574-0579-6.

Le traité de Plutarque de Chéronée (Ile siècle apr. J.-C.), Sur le visage qui apparaît dans le disque de la Lune (communément désigné par son titre latin en abrégé : De facie) comprend deux parties : une discussion sur la nature du visage que donne à voir la lune et un mythe final.

 

La première partie est d’un intérêt considérable pour l’histoire de l’astronomie, de la cosmologie, de la géographie et de la catoptrique. Le fait que Képler a traduit et annoté ce traité atteste de la haute valeur scientifique de ce dernier. Quant au mythe final il constitue un document important pour notre connaissance de la démonologie et des théories de l’âme dans la tradition platonicienne.

Cette nouvelle traduction (destinée à remplacer celle notoirement insuffisante de P. Raingeard parue à Paris en 1935) est accompagnée du texte grec qui est donné page par page en regard du texte français et qui a été constitué à partir de celui de l’édition de H. Cherniss (Loeb,1957). Elle est enrichie de trois études qui éclairent des aspects importants de ce traité : sa composition littéraire, son contenu astronomique et aussi ‘théologique avec en particulier le rôle eschatologique majeur que Plutarque attribue à la Lune.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.