Appel à contributions / Call for papers : vol. 16 revue Methodos

La revue Methodos – Savoirs et textes, publiée par le laboratoire Savoirs, Textes, Langage, UMR 8163 (CNRS, Université de Lille), revue électronique en ligne  sur le portail Revues.org (http://methodos.revues.org), lance un appel à contributions pour son numéro 16 (2016) qui sera centré sur le thème

« La notion d’Intelligence (NOUS-NOEIN) dans la Grèce antique. De Homère au Platonisme  »

A call for papers is launched for the volume 16 of Methodos, the online review of the research unit Savoirs, Textes, Langage (UMR 8163 (CNRS, Université de Lille) (http://methodos.revues.org)

« The Notion of Intelligence in Ancient Greece (NOUS-NOEIN). From Homer to Platonism »

Argumentaire

L’objectif de ce dossier thématique est de contribuer à reconstruire l’histoire et les différents usages des termes Grecs nous-noein, liés à l’intelligence et ses activités. L’évolution de ces termes semble en effet tracer une trajectoire complexe allant du sens pratique originaire (proche du plan perceptif et lié à la « vision ») au sens théorique abstrait, en passant par d’autres significations de type conceptuel, pas encore théoretico-philosophiques, mais déjà « séparées » du plan concret de l’agir. On s’attachera ainsi à approfondir, sans prétendre à l’exhaustivité, certaines étapes significatives d’un tel parcours, à en déterminer les moments de césure les plus importants et à en étudier les sources textuelles (poétiques, littéraires, historiques et philosophiques). Seront acceptées, entre autres, des contributions portant sur les thèmes suivants : l’origine des termes  et  leur usage par Homère (en particulier sur le rapport entre le nous humain et divin), les lyriques (des plus anciens, tels que Bacchylide et Pindare, où le nous est encore sensible, jusqu’aux plus récents, où le lien sensible s’estompe), les « premiers penseurs » (Héraclite et Parménide notamment, où l’on trouve sans doute les premières formes de réflexion métalinguistique), Xénophane (le nous de la divinité non anthropomorphique et sa valeur opérative), les Pythagoriciens, Anaxagore (l’Intelligence illimitée, autocrate et non-mélangée), les trois grands tragiques (avant tout les innovations lexicales d’Eschyle), les Sophistes, Démocrite, Platon, Aristote, Plotin (l’hypostase du Nous) et les Néoplatoniciens. L’on acceptera également : des contributions sur la civilisation ou les institutions à même d’éclairer la trajectoire et l’évolution des concepts ; des études sur le rôle des techniques (l’écriture, par exemple) ayant favorisé ou déterminé le passage du sens concret au sens abstrait ainsi que sur les mécanismes cognitifs impliqués. En conséquence de la nature interdisciplinaire de la recherche, l’appel à contributions est donc ouvert aux spécialistes de toutes les disciplines susceptibles de contribuer à la réflexion sur le thème proposé : philologie, histoire ancienne, philosophie, sociologie de l’antiquité, histoire des sciences et des techniques, anthropologie.

The aim of this issue of Methodos is to gather contributions of international scholars on the notion of nous-noein in order to reconstruct the history of the terms related to intelligence and its activities. The issue will mainly try to outline the evolution of such terms, from their original perceptual meaning to their conceptual and theoretical scope. Contributions should thus provide materials and analysis to identify the stages and ruptures in the evolution of their use. Additionally, all attempts to trace the technical and cultural transformations which have allowed the passage from the practical understanding of the nous-noein to its more abstract uses are welcome. Papers should by no means be limited to genetic or historical reconstructions; we also welcome any paper bringing some new elements of reflection on the notion of intelligence in the chosen era.

This issue of Methodos will mainly—although not exclusively—be focused on topics such as the origins of the terms, their use by Homer, the Lyrics, Heraclitus and Parmenides, Xenophanes, the Pythagoreans, Anaxagoras, the great Tragedians, the Sophists, Democritus, Plato, Aristotle, Plotinus and the Neoplatonism. Contributions should not be limited to philosophy but also include Greek literature and history. We seek papers from scholars whose areas of specialization range over ancient philosophy with a strong interest in philology, as well as from philologists interested in the development of the vocabulary of knowledge and epistemological questions. In keeping with a pluralistic and interdisciplinary commitment, we also welcome papers from scholars from different fields who might bring a different light to the subject.

Détails pratiques

Les propositions de contributions (2500 signes) seront envoyées sous forme électronique, en formats Word et PDF à la rédaction à l’adresse suivante : methodos@revues.org jusqu’au  15 mars 2015 au plus tard.

 Elles pourront être rédigées en français, allemand, italien ou anglais.

Submission of proposal

Contributions Proposals (2500 characters) will be sent electronically, in Word and PDF formats writing to the following address: methodos@revues.org 

Deadline : 15th of march 2015

Accepted languages : French, German, Italian, English.

Après acceptation de leur proposition, les auteurs devront faire parvenir le texte de leur article pour le 15 mai 2015

en respectant les modalités décrites dans la rubrique « Conditions de publication et instructions aux auteurs » sur le site de la revue.

Submission of papers

Once a proposal has been accepted, the authors will send their text for the 15th of may 2015, in accordance with the guidelines described under « Conditions de publication et instructions aux auteurs » on the review’s website (http://methodos.revues.org/2124) .

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *