Journée d’étude « Autonomie de l’oeuvre dans la création contemporaine »

Organisateurs : Lara Sarcevic et Bernard Sève

 

fleche rougeVendredi 7 mars 2014, Université Lille 3, Bât. B, salle Danielle Corbin, B1 661.

flechejaune_droite_70programme de la journée et résumés des communications

 

Dans la création contemporaine, la question de l’autonomie de l’œuvre d’art se pose en des termes tout à fait nouveaux. L’importance accordée aujourd’hui aux outils de médiation résulte de la valorisation du principe éthique et politique de l’accessibilité de l’art à tous. Cela a contribué à l’accroissement et à l’omniprésence des acteurs intermédiaires, producteurs de discours de nature et d’objectifs divers. L’hypertrophie discursive accompagnant les œuvres d’aujourd’hui peut en un sens refléter une autonomisation accrue de la sphère artistique au regard des autres activités sociales, assurant une ouverture à l’infini des possibles artistiques, et se présentant comme une garante a priori de l’acceptabilité des transgressions. Mais cela peut aussi être le signe d’une nouvelle forme de dépendance, où, de la postérité interprétative, le discours se place aussi dans une concomittance ontologique par rapport à la forme plastique, devenant une partie de l’œuvre elle-même.

Il s’agit d’interroger cette tension inhérente aux pratiques artistiques actuelles, en examinant les nouvelles orientations des rapports entre le discours et la forme plastique et l’influence de celles-ci sur les pratiques créatives des artistes. Chacune des interventions sera suivie d’une discussion de 15 minutes avec le public.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *